(ou le secret du tombeau)


 

  Auteur :


Editeur :

Type :

Année de sortie :
Petitjean Yves
Shurder Serge

Loriciel

Aventure/action

1985
 



 

Perdu en forêt

    En pleine forêt mexicaine, heure et jour inconnus.

Après plusieurs jours de marche, j'aperçois enfin la pyramide, finalement ce lieu légendaire existe réellement et contiendrait une pierre fabuleuse.

J'atteins enfin l'entrée et abandonne la chaleur et l'humidité pour la fraîcheur et l'obscurité de la pyramide, je commence à descendre les marches d'un escalier en direction du tombeau.

Première rencontre ! Un squelette tient entre ses mains une sorte de pistolet, un vestige technologique de cette civilisation. Je le prends avec moi ça peut toujours servir.

La fin de l'escalier est proche et j'entends des bruits de pas, visiblement je ne suis pas seul...
 

Pierre fabuleuse, où es-tu ?

Voici l'entrée du tombeau,
vous allez être très rapidement confronté aux premiers monstres
qui rôdent dans cette première pièce.

   
 

  Voici les deux monstres qui hantent le tombeau et qui vont vous foncer dessus dès qu'ils le pourront.

Le premier est celui que vous rencontrerez le plus souvent et il est le plus souvent en groupe.
Le second est plus rare mais pose un problème de taille car son armure le rend invulnérable ; il n'y a qu'une solution, la fuite.

  
          
 

  Leur contact est bien entendu mortel et ils avancent aussi vite que vous, faites très attention car vous n'avez qu'une seule vie et au moindre contact le jeu se termine.
 

Zap zap !

 

Heureusement vous êtes armé d'un pistolet laser, qui vous permet de tirer dans les quatre directions et d'éliminer les monstres qui s'approchent un peu trop près de vous.

Les munitions sont limitées, et bien que vous en trouviez en chemin, il faudra faire très attention à ne pas les gaspiller. De plus, le laser peut détruire des objets que vous pouvez ramasser, tels que les coffres et les munitions, alors vérifiez avant de tirer.

Enfin l'orientation de votre arme vous indiquera l'objet avec lequel vous voulez interagir, une porte ou un coffre pour l'ouverture, un objet pour le prendre, etc...
 

  En plus des monstres, il faudra aussi prendre garde aux nombreux pièges qui truffent le labyrinthe, fléchettes, trous en tous genres, pierres, zones inondées
et autres réjouissances.

Vous devrez faire très attention à chacun de vos pas et il y a une solution
 à la plupart des pièges, la course, les sauts ou le laser.

Cependant certaines pièces vous mèneront à une mort irrémédiable,
mais ces situations sont rares.

   
 

Exploration en règle

 
  En plus de l'exploration et des monstres, il vous faudra découvrir des portes secrètes dissimulées sous la forme d'un mur, mais aussi piloter des véhicules et utiliser des machines sans lesquels certaines zones seraient inaccessibles.
 

De nombreux objets sont présents dans le jeu,
les munitions pour votre arme,
des coffres qui peuvent contenir des trésors,
et les objets qui vous permettront d'ouvrir certaines issues.


   
 

 

Enfin, certains couloirs sont immergés et vous devrez nager sous l'eau, si votre air arrive à zéro, vous mourrez noyé. Mais il existe une solution pour voyager sous l'eau et là d'autres dangers vous guettent.
 
 

Conclusion

    
 
L'avis d'Arnaud : 8/10

Le tombeau d'Axayacatl est vraiment un excellent jeu, le tombeau est grand, les situations sont variées et les énigmes ne sont pas très difficiles, on ne s'ennuie pas une seconde.

Les graphismes sont vraiment très réussis, bien que j'aurais aimé qu'il y ait une couleur pour différencier les décors des personnages.

Les sons sont suffisants pour le jeu.

C'est un jeu avec un scrolling multidirectionnel et ça ne saccade pas particulièrement.

Par contre, les commandes du jeu sont très mal choisies, cinq touches pour les déplacements plus le saut auxquelles il faut ajouter quatre touches pour le laser et le tir. Et il ne faut pas oublier les touches pour l'ouverture, la fermeture et la prise des objets.
C'est beaucoup trop.

Pour finir, le personnage avance continuellement dans la dernière direction, il faut appuyer sur la touche arrêt pour qu'il s'immobilise, dans les situations difficiles ça n'arrange rien.

C'est vraiment très dur de jouer dans ces conditions, car de surcroît vous n'avez qu'une seule vie. Sans émulateur je ne vois pas comment on peut finir ce jeu, si quelqu'un l'a fait qu'il le dise.

 

Aide de jeu

    
Voici quelques astuces pour le jeu :

- Les monstres ne peuvent pas marcher sur leur squelette ou sur les escaliers et sont limités à leur zone de déplacement.
- Le dessin des portes secrètes est légèrement différent des murs classiques.
- N'essayez pas de tuer tous les monstres, vous n'aurez de toutes façons pas assez de munitions.
- La barre d'espace sert à utiliser les véhicules.

- Concernant les commandes du jeu, je me suis servi sur logiciel XPADDER, qui permet d'associer les touches du clavier au joypad. Si je n'avais pas eu ce logiciel je ne serais pas arrivé à jouer correctement.
Vous pouvez téléchargez un profil réalisé par Maximus et le logiciel XPadder -> ici

Enfin quelques astuces supplémentaires issues du test de Symoon dans le CeoMag mars 98 :

- Voici la carte du jeu réalisée par Symoon.
- Le message "A LA GLOIRE D'AXAYACATL" contient en dessous sa traduction dans l'alphabet local et vous permettra de traduire les messages recontrés.
- Voici les traductions (sélectionnez le texte avec la souris pour pouvoir le lire) :
  Les doubles sont une clé
  Ne buvez pas l'eau de la fontaine
  Les passages secret sont différents des murs
  Le livre sacré ouvre la porte
  [.] signifie la mort

- Vous trouverez dans une salle, une sorte de "piscine", il s'agit de la fontaine de jouvence, sauvegardez avant de prendre l'eau et regardez.

 

Touches du jeu

   Voici les touches du jeu, elle semblent adaptées à un clavier QWERTY.

    
Déplacement du joueur
   W
A     D
   X

  Arrêt du déplacement en cours  S

  Orientation laser    I
J     L
   M

  Tir laser  K
  Ouverture  O
  Fermeture  F
  Prise d'un objet  P
  Saut / Utilisation d'un véhicule  Barre d'espace
  Inventaire  Echappe