Dans le Passé
En Pleine croisade

 

 

Deuxieme Partie : XIIIe siecle 

  Bravo vous voila dans le donjon en 1244

  Explorez bien toutes les pieces et surtout la cuisine riche en choses trés utiles, par contre vous ne pouvez porter que 5 objets

   Inutile de chercher à descendre, les gardes vous prendront pour un intrus et vous tueront.

 

 

2 surprenantes rencontres

 


    Caché dans l'obscurité d'une piece à l'écart vous vous retrouvé nez à nez avec quelqu'un qui vous attendait !

    Voila le fameux 2e témoin, de la fuite du trésor,  mais ses infos sont elles fiables ?

    Pas de dialogue possible, la solitude semble l'avoir rendu sourd   

    Direction à nouveau la citerne pour y chercher le fruit de votre quête.

 

>>  allez zou,  faut plonger

 vous revoila dans la citerne mais cette fois elle est pleine d'eau glaçée

il y a une trappe au fond qui résiste

pensez à respirer

il ne semble y avoir rien ici
 

 

 
    Visiblement cet homme en voulait à votre peau car cette indication était carrément un piege mortel, surement un test pour éliminer les impurs

   Reste à trouver Imbert de Salas, forcément caché qq part, pensez à bien tester toutes les directions dans chaque lieu y compris monte et descend.

 

 

Le Parchemin  -  Le Labyrinthe

     Le Sergent Imbert de Salas

   Bien, le voila enfin, il vous remet un parchemin, composé d'un étrange poeme, puis surtout d'un dessin enigmatique (falbala) et d'une indication sur le transporteur 

    L'astre à l'ouest: ceci permet d'orienter le dessin, les 15 tirets vont vous indiquer votre chemin dans le labytinthe.

 

   

    Le labyrinthe est caché derriere une tenture et aprés 2 salles obscures

   Aucune chance de sortir vivant du labyrinthe sans respecter le falbala.

 

   Le sablier aurait il un rapport avec la machine à remonter le temps ?

   Il vous libere l'accés au labyrinthe et inverse la "time-machine" , bien utile pour pouvoir rentrer au XXIe siecle.

3e partie - la rencontre du grand monarque

    Aprés avoir erré dans le labyrinthe, vous avez enfin compris le fonctionnement du parchemin et trouvé le seul passage non mortel.

    Félicitations vous avez mérité d'être là.

    Aprés vous être debarrassé de 2 chiens affamés, vous rencontrez un vieil homme qui doit être le grand monarque des cathares et qui s'assure de votre pureté avant de vous laisser passer jusqu'à la pierre philosopfhale, mais rien d'autre.

 

Conclusion:

 
  Vraiment un bon moment passé grace avec ce jeu méconnu signé Norsoft:

 - une présentation détaillée vous donnant envie de découvrir le jeu
 - des graphismes corrects, avec une belle animation du transporteur
 - un code transporteur caché avec malice
 - un scénario original à interêt historique
 - un parchemin énigmatique à analyser

   Mention spéciale pour le CEOMAG qui propose un dossier complet sur 3 numéros:
        153-154-155 à se procurer absolument !



    signalons  l'existence d'une version Amstrad identique en scénario

 < Retour dans le Présent